Catégories
Informatique

Sécurité informatique : Voici les principes et l’important à savoir

Le système d’information de l’entreprise est la source de toutes les données, c’est ce qui permet aux entreprises d’exister et de faire tourner leurs activités. C’est pourquoi elles sont sensibles aux évolutions technologiques en matière de sécurité. La sécurité informatique est devenue une préoccupation majeure pour les entreprises.

L’évolution des technologies et des réseaux à permis à l’entreprise d’ouvrir son système d’information à ses partenaires ou fournisseurs. Lorsque des partenaires ont accès au système d’information il est donc essentiel de bien contrôler les droits sur le réseau afin qu’ils n’aient accès que sur certaines ressources, et même avec leur propre identifiant : il faut maîtriser le contrôle d’accès et les droits des utilisateurs du système d’information.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises sont dotées d’un système d’information constitué de différents réseaux et infrastructures : les réseaux d’entreprise sont généralement composés de locaux, voire même d’un datacenter. Ces réseaux peuvent être présents sur des sites distants et éparpillés géographiquement (filiales, agences). Des passerelles permettent de relier les différents sites entre eux.

Dans le cadre d’une collaboration avec des partenaires ou des fournisseurs, l’entreprise peut être amenée à ouvrir son réseau au public ou à se connecter au réseau du partenaire. Cela implique une sécurisation du réseau afin d’assurer l’intégrité et la confidentialité de l’information.

La sécurité informatique est l’ensemble des mesures qui visent à préserver la sûreté du système d’information.

Chaque entreprise détermine elle-même ses besoins en matière de sécurité et met en place les moyens les plus adaptés pour protéger son système d’information.

En effet, cette protection est aujourd’hui incontournable car les données informatiques peuvent être copiées, modifiées ou supprimées sans autorisation de l’entreprise.

Avec le développement de l’utilisation d’internet, de plus en plus d’entreprises ouvrent leur système d’information à leurs partenaires ou leurs fournisseurs, il est donc essentiel de connaître les ressources de l’entreprise à protéger et de maîtriser le contrôle d’accès et les droits des utilisateurs.

A lire : Comment devenir informaticien, comprendre l’impact de l’informatique sur la société

Définition : C’est quoi la sécurité informatique ?

C’est quoi la sécurité informatique ? -- decouvrezplus.com

En informatique, la sécurité informatique désigne l’ensemble des mesures et des règles à respecter pour protéger un système d’information ou un réseau d’ordinateurs contre les menaces extérieures. Les menaces qui pèsent sur la sécurité informatique sont multiples et variées : virus, logiciel espion, vers informatiques, attaque de pirates, etc.

La sécurité informatique est devenue une préoccupation majeure pour les entreprises. Il est donc indispensable de prendre certaines précautions afin d’assurer la protection des données stockées sur son ordinateur. Elle doit aussi être mise en place pour protéger les données stockés sur le serveur de l’entreprise.

Risques et menaces de votre sécurité informatique

Risques et menaces de votre sécurité informatique -- decouvrezplus.com

En tant que responsable informatique, vous êtes responsable de la sécurité de tous les systèmes d’information de votre entreprise. Vous devez donc protéger l’ensemble des ressources physiques et logicielles, mais aussi humaines, contre toute forme d’intrusion illégale. La sécurité informatique est une notion large qui recouvre à la fois la protection des ordinateurs et des réseaux contre tout type d’attaque, mais également l’ensemble des mesures à prendre pour garantir la confidentialité des données, leur intégrité et leur disponibilité.

Ces mesures concernent à la fois les infrastructures matérielles et logicielles, mais aussi humaines de l’entreprise.

Il existe aujourd’hui, une multitude de risques et menaces informatiques à connaître et à anticiper :

  • Virus : sous-programmes malveillants capables de se répandre sur des systèmes informatiques connectés. Leur fonction peut varier en fonction de la nature du virus et de son auteur : destruction de données ou du système, vol d’informations, utilisation frauduleuse.
  • Cheval de Troie : logiciel qui s’infiltre sur un système en se faisant passer pour une autre application. Les chevaux de Troie permettent aux cybercriminels d’avoir un accès distant et permanent au système à distance, sans que l’utilisateur ne le sache. Ce type d’affections est très difficile à détecter car ils sont souvent cachés (rootkit) et ne provoquent pas de ralentissement du système.
  • les attaques DoS / DDoS, qui sont des attaques par déni de service
  • les attaques par e-mail frauduleux (phishing, spoofing)
  • les nouvelles technologies pour échapper aux filtres anti-spam
  • les attaques par SQL injection sur les bases de données web

But de la sécurité informatique

But de la sécurité informatique -- decouvrezplus.com

La sécurité informatique est un ensemble de pratiques destinées à protéger les données informatiques et les systèmes d’information contre des accès non autorisés (intrusion), des pannes de fonctionnement (dysfonctionnement) ou des utilisations illicites (abus). La sécurité informatique s’assigne cinq objectifs :

  • L’intégrité consiste à assurer que les données ne sont pas altérées de manière accidentelle ou intentionnelle.
  • La confidentialité consiste à protéger des informations contre l’accès par des entités non autorisées.
  • La disponibilité vise à protéger les données contre la perte ou à assurer leur accessibilité aux utilisateurs autorisés.
  • L’intégrité, afin de préserver les informations d’être modifiée par des personnes non autorisées ;
  • La confidentialité, pour ne pas divulguer l’information à des personnes non autorisées.

A lire : Le guide complet d’Internet et comment il a changé le monde pour toujours

Importance d’une politique de confidentialité

Dans ce contexte, on désigne par la notion de sécurité celle qui maîtrise l’accès aux données et ressources à travers les mécanismes d’authentification (vérification de l’identité du demandeur), d’autorisation (droit d’accès) et d’audit (contrôle des journaux).

Il existe aussi une autre notion de sécurité dont il faut tenir compte. Cette sécurité concerne la disponibilité des services. Elle se concentre sur les mesures visant à préserver l’intégrité des données et à amoindrir les risques pour que les systèmes informatiques puissent continuer de fonctionner en cas de panne.

Cette notion est un aspect important du concept de sécurité informatique, comme elle permet de protéger les serveurs qui hébergent les données, le réseau sur lequel circulent les informations.

La sécurité informatique, comme toute politique de sécurité, n’est pas un outil en soi mais une composante à intégrer dans le système d’information. Cet outil doit permettre la protection des données et de l’infrastructure mise en place par les entreprises.

Il n’est pas rare que les systèmes utilisés par l’entreprise ne soient pas de récente génération et qu’ils aient souvent déjà été compromis. Cela peut être le résultat d’une mauvaise configuration, d’une erreur humaine ou d’un bug du logiciel qui fait en sorte que les ressources du système sont accessibles aux utilisateurs non autorisés. Il est donc impératif de mettre en place des mécanismes visant à prévenir ce type de problème.

Les causes de l’insécurité informatique

Chacun de ces deux états d’insécurité se matérialise par des failles, dont les causes sont nombreuses.

Une insécurité peut être liée à l’incompétence ou à la négligence de l’utilisateur (ou de l’administrateur), par exemple en cas d’installation de logiciels libres non vérifiés, mais aussi en cas d’utilisation de logiciels commerciaux non mis à jour. Là encore, les failles ne sont pas dues au logiciel en lui-même mais à une mauvaise utilisation qui est faite du logiciel.

Une autre cause d’insécurité est la complexité des systèmes d’exploitation et des applications : plus un système est complexe, plus il a de chance de présenter des failles. Cette complexité peut être due soit à une conception défectueuse, soit à un nombre important de fonctionnalités.

Les causes de l’insécurité des systèmes informatiques sont très nombreuses et multiples. Les principaux facteurs sont :

  • le manque de connaissance des utilisateurs (qui peuvent être aussi bien des utilisateurs potentiellement malveillants que des utilisateurs innocents)
  • une mauvaise configuration du système, qui rend l’utilisation d’un certain type d’attaques possible
  • un défaut du système, qui permet à une attaque d’avoir lieu. Ce défaut peut résider soit dans la conception du système (par exemple un algorithme de hashage faible), soit dans le code source ou le code objet (erreur de programmation, bug)
  • des faiblesses matérielles (par exemple une clé réseau sans fil WEP non sécurisée et facilement interceptable par quiconque se trouve à proximité).

A lire : Développement mobile ? Voici ce que vous devez savoir au 22e siècle

Conclusion : conseils de sécurité informatique simples pour mieux protéger vos données

Vous avez sans doute entendu les mises en garde, vous avez peut-être même déjà été victimes de piratage ou de fraude : la cybersécurité est un sujet très sérieux.

En tant qu’entreprises, nous collectons et traitons des données personnelles importantes en faveur de toutes sortes de clients. Mais nous sommes également nombreux à partager nos informations en ligne, que ce soit sur les réseaux sociaux, par le biais d’applications mobiles ou lorsque nous faisons des achats en ligne.

Tout le monde devrait être au moins aussi prudent en ligne que dans la vie réelle. Il existe de nombreuses mesures de sécurité informatique simples à mettre en œuvre pour protéger vos informations.

Vous recevez probablement des courriels, des messages et des textos qui comportent des liens. Mais prenez-vous le temps de vérifier leurs adresses avant de cliquer ? C’est une bonne habitude à adopter car les cybercriminels utilisent souvent des liens pour propager des infections et voler votre identité.

Les mots de passe complexes sont plus difficiles à deviner et à pirater. Ainsi, variez-les souvent, et utilisez un mixte de lettres majuscules et minuscules, chiffres et symboles afin qu’ils soient difficiles à casser. Le plus simple est d’utiliser un gestionnaire de mots de passe comme LastPass pour créer et stocker automatiquement vos mots de passe.

Gardez ces conseils de sécurité informatique à l’esprit et continuez à protéger vos données.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *