Catégories
Informatique

Gatekeeper : Voici comment le contourner et tout ce que vous devez savoir

Vous êtes utilisateur de MacOs, un jour , voulant accéder à une application vous vous êtes heurté sur Gatekeeper ?  Dans cet article nous allons comprendre comment il protège votre ordinateur, et comment le contourner.

Vous pourriez aussi lire : Mot de passe Android oublié ? Voici 5 façons de déverrouiller votre téléphone

C’est quoi le Gatekeeper mac?

La fonction Gatekeeper n’est pas nouvelle, elle a été lancée en 2012 avec OS X Mountain Lion. Le système d’exploitation interdit les codes sources des applications avant que celles-ci ne soient autorisées à s’exécuter. Pour ce faire, il examine l’origine de l’application (qui l’a créée) et sa date de création. Si l’application n’est pas signée ou si sa certification a expiré, Gatekeeper refuse qu’elle s’exécute.

Gatekeeper est une fonction d’Apple qui applique la signature du code et permet les applications importées avant d’autoriser leur exécution.

Au début, Gatekeeper était un moteur de contrôle à trois niveaux : (1) Applications Mac App Store uniquement, (2) Applications signées par Apple uniquement, (3) Toutes les applications. Chaque niveau augmente l’ouverture du système d’exploitation aux tiers de logiciels.

Dans Mac OS X 10.9 Mavericks, Apple a introduit une quatrième option : N’autorisez que les Applications de Développeurs MACOS identifiées. Ensuite, à partir de macOS Catalina 10.15, Gatekeeper n’a plus qu’un seul niveau : Applications Mac App Store et Développeurs identifiés.

Quand puis-je me heurter sur Gatekeeper ?

Vous avez probablement rencontré le Gatekeeper lorsque vous avez essayé d’ouvrir une application téléchargée en dehors de l’App Store sur votre Mac. Le Gatekeeper est un outil de sécurité strict d’Apple, qui agit comme un videur, vous avertissant lorsque le logiciel semble instable et refusant l’accès aux applications susceptibles de causer des problèmes.

Cependant, en tant qu’utilisateurs occasionnels, il peut être difficile de savoir comment empêcher ou autoriser une application via le Gatekeeper. Voici ce que vous devez savoir pour décider si votre ordinateur Apple est en sécurité.

Comment fonctionne Gatekeeper ?

L’outil de sécurité strict agit comme le videur de votre Mac, vous avertissant lorsque le logiciel semble instable et refusant l’accès aux applications susceptibles de causer des problèmes.

Gatekeeper est l’outil de sécurité de base de MacOs qui protège vos applications et prévient toutes les menaces susceptibles de nuire à la performance du système. L’outil analyse toutes les applications, détermine si elles ont été vérifiées par Apple et la provenance des développeurs. En fonction des résultats, il vous permet d’autoriser ou non leur utilisation. Le logiciel est également très complet car il offre plusieurs options pour configurer votre sécurité en fonction de votre niveau de confort. Cela dit, les réglages par défaut sont assez performants et offrent une protection suffisante pour votre Mac.

Gatekeeper fonctionne avec des certificats numériques qui attestent que l’application est issue d’un développeur reconnu par Apple. Avant l’installation, Gatekeeper exige que l’application à installer vienne d’une source digne de confiance. Si l’application est signée par un développeur reconnu, elle peut être installée sans problème.

macOS Gatekeeper

Le comportement du contrôleur d’accès varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment vos paramètres, l’origine d’une application et l’état de vérification d’une application. Apple utilise un processus de notarisation pour signaler les logiciels comme sûrs et classe les applications en trois catégories : App Store, identifié et inconnu. Examinons de plus près les trois classifications.

Une suggestion : Obtenez toujours vos applications de l’App Store

Lorsque vous achetez une nouvelle application pour MacOS, la première chose à faire est de vérifier si cette application figure sur l’App Store.

Si c’est le cas, vous devez obtenir votre version directement depuis l’App Store. Apple est un système appelé Gatekeeper qui empêche les applications externes de s’installer sur votre Mac sans demander votre permission.

Bien que l’App Store ne soit pas parfait, il est considéré comme l’une des meilleures sources de logiciels sûrs et exempts de malware.

Pour MacOs, les applications les plus sures sont celles qui viennent de l’App Store. Entièrement vérifié et considéré comme exempt de malware, le logiciel téléchargé directement depuis Apple passe toujours par Gatekeeper. Si vous n’êtes pas sûr d’utiliser Internet et que vous ne voulez pas vous tromper, l’App Store est le meilleur endroit pour obtenir des applications sûres.

Vous y trouverez aussi bien des logiciels gratuits que payants, mais ils se limitent aux applications créées par les développeurs individuels ou par les grandes sociétés de logiciels telles qu’Adobe et Microsoft.

Si vous avez besoin d’un logiciel particulier qui ne figure pas dans l’App Store, vous pourriez le trouver sur un site Web tiers. Mais cela peut être risqué. Ceux-ci sont très difficiles à installer.

Applications provenant des développeurs vérifiés

Avant de télécharger une application depuis le web, modifiez les paramètres des applications de votre Mac pour contrecarrer l’utilisation des versions vérifiées. Pour ce faire, cliquez sur l’icône Apple dans la barre de menus en haut à gauche de votre écran, puis sélectionnez Préférences Système.

Cliquez ensuite sur Sécurité et confidentialité dans la fenêtre préférences système.

Dans la section Général, cliquez sur le bouton Verrouiller pour empêcher vos modifications. Entrez ensuite votre mot de passe administrateur pour autoriser les changements.

Cliquez ensuite sur le menu déroulant Autoriser les logiciels téléchargés depuis : et sélectionné Mac App Store et développeurs identifiés, puis sur le bouton Verrouiller à nouveau pour appliquer les modifications.

Applications non vérifiées

Lorsque vous récupérez une application pour la première fois, l’avertissement d’ouverture d’une application tierce est une indication que l’application n’a pas été soumise à Apple pour le processus de notarisation. Cela ne signifie pas nécessairement qu’il s’agit d’un logiciel malveillant. Comme dans le cas de l’option « Mac App Store et développeurs identifiés », vous pouvez utiliser votre jugement pour décider si vous voulez ouvrir des applications non notariées.

Si vous obtenez un avertissement du type « L’ouverture de « Nom_de_l’application » entraînera son téléchargement depuis Internet. », cela indique que le logiciel a été installé via un moyen autre que le Mac App Store et n’est pas notarié par Apple . Dans ce cas, il se peut que le programme soit malveillant.

Comprendre la notarisation des applications pour MacOs

Apple a récemment introduit la notarisation des applications pour MacOs, un processus qui permet à tout développeur d’applications de s’assurer que son programme fonctionne comme prévu. Cela garantit non seulement aux utilisateurs de MacOs qu’ils ne téléchargeront pas de logiciels malveillants, mais cela garantit également que les programmes nouvellement notariés se comporteront de manière cohérente.

Ce processus est une étape essentielle dans le développement d’applications pour MacOs. Il vous aide à créer un programme plus stable et plus prévisible, en développant l’expérience utilisateur.

Vous pourriez aussi lire : Système d’exploitation : comparatif des meilleurs OS de 2022

Comment paramétrer GateKeeper

Vous pouvez accéder à vos paramètres Gatekeeper dans Préférences Système > Sécurité et confidentialité > Général . À partir de là, vous avez la possibilité d’ autoriser les applications téléchargées à partir de deux emplacements : App Store ou App Store et les développeurs identifiés . Pour apporter des modifications, vous devrez déverrouiller le cadenas de sécurité dans le coin inférieur gauche.

Préférences de sécurité et de confidentialité macOS, axées sur les paramètres du Gatekeeper.

Dans les versions antérieures de macOS, vous aviez la possibilité d’autoriser les applications de Anywhere . Ces paramètres ont effectivement bloqué Gatekeeper et vous ont permis de lancer librement le logiciel, quelle que soit sa provenance. Apple a supprimé ces paramètres dans les versions ultérieures de son système d’exploitation. Vous pouvez cependant restaurer l’entrée héritée avec une commande Terminal, ce que nous ne recommandons que si cela est absolument nécessaire.

En règle générale, le paramètre App Store et les développeurs identifiés sont idéaux pour la plupart d’entre nous, mais vous pouvez utiliser l’ option App Store plus restrictive si vous souhaitez sécuriser davantage votre Mac. Des mesures de sécurité plus strictes sont utiles lorsque des enfants ou des personnes moins férus de technologie utilisent le Mac.

Comment contourner/désactiver GateKeeper

GateKeeper peut parfois être surprotecteur et gêner le lancement d’une application pourtant bonne. Vous pouvez avoir une ou des applications que vous pensez correctes  mais qui ne sont pas passées par la notarisation. Dans ces cas, un message comme celui-ci apparaîtra lorsque vous essayez de lancer l’application : « Application » ne peut pas être ouvert car Apple ne peut pas rechercher les logiciels malveillants .

Avertissement macOS Gatekeeper : l'application ne peut pas être ouverte.

Heureusement, contourner la sécurité est simple une fois que vous savez comment. Dans les versions récentes de macOS, vous disposez de plusieurs options pour contourner Gatekeeper.

Contourner le Gatekeeper à l’aide de la méthode Control-Click

Le moyen le plus simple de contourner le Gatekeeper d’Apple est peut-être de lancer un logiciel à partir du menu Contrôle-clic . Pour ouvrir une application non vérifiée, procédez comme suit :

  1. Recherchez l’application ou le programme d’installation dans le Finder .
  2. Cliquez sur l’élément tout en maintenant la touche Contrôle enfoncée.
  3. Choisissez Ouvrir dans le menu Contrôle-clic .
  4. Cliquez sur Ouvrir lorsque la boîte de dialogue d’avertissement apparaît.
Menu contrôle-clic macOS avec Ouvrir en surbrillance.

Contourner le Gatekeeper via les Préférences Système

Vous pouvez également autoriser les applications que Gatekeeper empêche de s’ouvrir dans vos préférences de sécurité et de confidentialité . Pour autoriser le lancement d’une application bloquée, procédez comme suit :

  1. Accédez à Préférences système > Sécurité et confidentialité > Général .
  2. Recherchez les détails de l’application bloquée sous Autoriser les applications téléchargées à partir de .
  3. Cliquez sur Ouvrir quand même .
Préférences de sécurité et de confidentialité macOS indiquant qu'une application a été bloquée. La boîte Ouvrir de toute façon est présente.

Dans la plupart des situations, l’une ou l’autre des deux méthodes de contournement décrites devrait vous permettre de dépasser Gatekeeper. Désactiver la mesure de sécurité avec une commande Terminal est également une option mais rarement nécessaire. Gatekeeper est là pour vous aider, et nous devons tenir compte de ses avertissements le cas échéant.

Vous pourriez lire : Comment cracker Matlab et 10 alternatives Matlab (gratuites et payantes)

Conclusion

Nous voici à la fin de l’article. Rappelons que GateKeeper est l’outil par excellence de MacOs pour la sécurité relative aux applications que vous pouvez utiliser. Nous vous avons présenté plusieurs aspects de cet outil de sécurité (son rôle, son fonctionnement etc.) et trois méthodes qui vous aideront à le contourner.

Apple priorise la sécurité de vos données dans sa politique, pour les ordinateurs (Macbook), GateKeeper est le principal outil utilisé, on peut comprendre qu’il ne veut servir que pour votre bien, à votre avantage. Utilisez le plus souvent possible les applications vérifiées pour éviter les problèmes et blocages venant de GateKeeper.

Nous espérons avoir été complet dans cet article, toutefois si vous avez remarqué l’absence d’un détail n’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires.

Cet article vous aura-t-il été utile ? Si oui, c’est qu’il le sera aussi pour les autres; n’hésitez donc pas à le partager à votre communauté. Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *